Actualité philosophique: Jacques Ellul

Radio France - 18.04.2014 - 10:00

Par Géraldine Mosna-Savoye

Réalisation: Mydia Portis-Guérin

Lectures: Georges Claisse

Et aujourd'hui, place à l'actualité éditoriale à l'occasion de la parution non pas d’un ni deux ni trois, mais de quatre ouvrages, tous de ou autour de Jacques Ellul : La parole humiliée de Jacques Ellul lui-même, A contre-courant, une série d’entretiens de Jacques Ellul, les actes du colloque qui lui était consacré en juin 2012 : Comment peut-on encore être ellulien au XXIème siècle, trois ouvrages parus aux éditions de la Table ronde. Mais aussi Nous sommes des révolutionnaires malgré nous de Jacques Ellul et Bernard Charbonneau paru aux éditions du Seuil. Quatre ouvrages donc qui sont l’occasion rêvée de découvrir ou de redécouvrir la pensée de cet auteur singulier.

Disparu il y a tout juste 20 ans, en 1994, méconnu et marginal, Jacques Ellul est pourtant l’auteur d’une œuvre considérable (pas moins de 48 livres, et de plusieurs centaines d’articles), une œuvre aux dimensions multiples et à contre-courant. Tour à tour juriste, théologien, historien et sociologue, Jacques Ellul se disait par contre très peu philosophe. Il a toutefois l’allure d’un Alexis de Tocqueville, ce juriste croyant, sociologue et voyant de la démocratie, a priori pas vraiment philosophe, et pourtant d’une incroyable lucidité sur le monde et son avenir. Peut-être devons-nous alors, nous aussi, aller à contre-courant, à contre-courant de Jacques Ellul et de ce qu’il disait de lui-même, pour découvrir la sagesse de ses réflexions sur la société technicienne et son attention à en penser les issues par une révolution personnaliste et « à ras-de-terre ».

Et pour faire ce portrait de ce prophète-philosophe qui s’ignorait et dont nous avons tout à apprendre, nous avons le plaisir d'accueillir le spécialiste de Jacques Ellul, Patrick Chastenet.